C’est dans le documentaire Pagans TV d’Oleg de Normandie, que fut rendu publique l’existence d’un monument historique asiatique lié à Odin : La tombe du cheval céleste sur le site de Gyeongju en Corée du Sud. Il s’agit d’un Cairn ou morne, comme à NewGrange en Irlande, qui fait office de tombe pour le cheval d’un ancien roi. On dit que ce cheval possédait huit jambes, car sur le harnais du cheval en question est brodé un cheval volant à huit jambes. Or l’on sait que seul L’Edda (la mythologie dite nordique) possède un cheval volant qui à huit jambes : son nom est Sleipnir et c’est le cheval d’Odin, le dieu principal des Vikings, entre autres peuples… Le documentaire vidéo qui a lancé la bombe est visible ici :https://youtu.be/bRmwZXle8EIil s’agit d’une nouvelle découverte de l’historien Oleg de Normandie, dévoilée dans le documentaire “-ce qu’ils nous cache derrière le swastika-” (sortie dimanche 4 septembre à 11H00 sur Pagans TV)

Sleipnir et Odin en voyage en Corée

C’est dans un Tumulus ou Cairn typique des mégalithes européens que l’on retrouve le fameux cheval à huit jambes (source wikipédia :https://fr.wikipedia.org/wiki/Tombe_du_Cheval_c%C3%A9leste) ainsi que nombreux artefacts très intéressants, qui complètent l’interprétation odinique du monument. C’est tout d’abord sur un harnais d’une très grande beauté qu’a été brodé le cheval céleste à huit pattes (jambes pardon !). Dans l’Edda de Snorri (disponible ici :https://esprit-viking.com/produit/leddadesnorri/) Sleipnir est le fidèle destrier à huit jambes d’Odin, il a la faculté de volé dans les airs, et sur son dos, Odin a effectué un très grand nombre de voyages à travers toute la Terre :

“Mais, qu’il me suffise de te dire que la plupart des noms (d’Odin) qui lui furent donnés résultent du fait qu’il existe de nombreuses langues de par le monde, et que tous les peuples ont par conséquent estimé nécessaire de changer son nom dans leurs propres langues afin de pouvoir l’invoquer et lui adresser des prières en leur faveur. D’autre part, certains des événements ayant donné naissance à ces noms se sont produits au cours de ses expéditions, lesquelles sont mentionnées dans divers récits.” Edda de Snorri, Gylfaginning 20

Mais on retrouve également dans la tombe un heaume d’or, et c’est sans équivoque que cela rattache la tombe à Odin le cavalier de Sleipnir, car dans l’Edda, la coiffe d’or d’Odin est exclusivement mentionné sur Odin lorsqu’il est en train de chevaucher Sleipnir :

“En tête chevauchera Odin, portant heaume d’or et magnifique broigne, et tenant sa lance qui est appelée Gungnir” Edda de Snorri, Gylfaginning 51

“Odin chevaucha Sleipnir jusqu’aux Jotunheimar et arriva chez le géant qui s’appelait Hrungnir. Ce dernier demanda quel était cet être qui, coiffé d’un heaume d’or, chevauchait par les airs et sur la mer, et avait un cheval prodigieusement bon.” Edda de Snorri, Skaldskaparmal 3

Renaissance de la religion primordiale

En plus, il se trouvait également un Phénix brodé de l’autre coté de la scelle, c’est cet animal mythique qui est également représenté sur des objets en or retrouvés dans la tombe. Le Phénix est l’oiseau qui incarne la renaissance, la renaissance de quoi ? De la religion primordiale évidemment, celle du dieu Odin. Le cheval Sleipnir a la capacité magique de traverser les mondes, de retourner au royaume des morts et de ressusciter certains morts. Ces capacités mythiques, sont autant d’allégories pour expliquer ce que nous sommes en train de faire : Chevaucher Sleipnir, car en effet en pénétrant dans cette tombe, nous sommes retournés au royaume des morts tel Hermod dans l’Edda, afin de délivrer et de faire renaître l’ancienne Tradition odinique. En effet ce tumulus ou cairn, est une nouvelle figuration de Sleipnir, les autres monuments de pierre indestructibles comme les pyramides ou les cathédrales gothiques sont autant de “chevaux d’Odin” qui nous permettent de retourner dans le passé afin de retrouver la vérité, et de resusciter cette vérité fondamentale : Tous les illustres temples anciens sont de la religion primordiale, dont Odin est le dieu principal, or cette religion primordiale permet de faire renaître l’âge d’or (et c’est pourquoi elle est plus ou moins discrètement combattu par les autorités). L’Edda est le texte sacré qui permet de recoller les morceaux et de donner du sens à tous les vieux temples et toutes les vieilles traditions. Il permet de faire les liens entre les différents continents, entre les différents peuples, tous unis dans une même Tradition, même si chaque religion était un peu différente, respectant les spécificités ethniques de chacun, car c’était la religion de la liberté et de la justice. Néanmoins, le dieu Odin se trouve derrière chaque ancien peuple, car il est le roi de tous les dieux, il est celui qui fait le lien entre les peuples.

Le coté universel et international de la Tradition odinique est également souligné par l’action de la déesse Gna, une messagère de Frigg (l’épouse d’Odin) qui a le privilège de posséder elle aussi un cheval volant qui voyage “dans divers mondes” et qui a “élevé des choses en hauteur” à travers le monde. (Edda Snorri, Gylfaginning 34) Pour plus d’informations sur d’autres monuments extraordinaires liés à Gna et Sleipnir, voir le Film le Message des Pyramides, entre autres Films de Pagans TV :https://www.youtube.com/watch?v=P9gN8ln-4Mg

Oleg de Normandie

 

4 commentaires
  1. Bonjour Oleg, bonjour à tous et toutes.
    Merci beaucoup Oleg et tous ceux-celles qui t’aident. Superbes sont tes initiatives et les valeurs que tu partages.

    J’ai fais de longues recherches avec les Présences de l’invisible. Je pratique la Géobiologie et les soins aux Âmes des Humains Libres.

    Les dialogues que j’ai eu avec Odin et beaucoup d’autres Lumières très efficientes m’ont emmenés à La Connaissance de beaucoup de choses.

    J’aimerai beaucoup parler en direct avec toi à propos de certains symboles et connexions avec les runes, activation des canaux énergétiques internes à nous qui sont symbolisés par les cornes, aussi par rapport aux différentes symboliques des “trois cornes trois nornes trois lunes, trois Êtres de La Trinité Originelle” dont la tradition vient de très très loin.

    Je suis très occupé en ce moment par l’écriture de plusieurs livres dont le premier qui traite du Dialogue avec Le Vivant devrai être bientôt proposé en édition.

    Nous sommes dans une période de renaissance qui ne se voit pas encore… Continuons de mettre en place nos visions et nos projets et parlons-en.

    Dis-moi si ma proposition te parait claire et si oui voyons si quelque chose est possible de façon discrète.
    L’Opossum !

  2. Bonjour Oleg,
    Je souhaiterais te contacter pour une conférence que nous organisons.
    l’onglet contact ne fonctionne pas …
    Peux tu prendre m’envoyer un message ?
    Merci beaucoup
    Amicalement
    Claude

Laisser un commentaire