La traite de l esclave blanc fut une pratique courante au sein de le France carolingienne, on a tendance à croire que les blancs n’ont jamais été mis en esclavage, mais au sein de l’Europe chrétienne, on utilisait les non-chrétiens comme esclave dans les camps de travaux forcés, et l’on revendait en masse des femmes et des enfants à l’empire musulman, ce trafic fut à l’origine de la richesse empire carolingien. La discrimination à l’égard des esclaves était religieuse, l’armée chrétienne razziait les européens non judéo-chrétiens, les insoumis à l’empire chrétien pour les revendre à l’empire islamique contre dinars en or. Cette traite qui se déroula entre le VIIIe et le IXe siècle est reconnue à l’unanimité par les historiens, en effet de très nombreuses sources et artefacts aux origines variées viennent appuyer ces faits. Pourtant cette traite des esclaves vikings païens est occultée par les médias et par l’éducation nationale, à l’heure où l’esclavage des noirs est partout, l’occultation de la traite des blancs non chrétiens (païens de religion Viking) révèle une influence chrétienne beaucoup plus forte qu’on ne le croit sur nos institutions historiques, archéologiques et médiatiques.

✅Voir le film documentaire « Esclaves Vikings contre Dinars » qui a été “Shadow Ban”* au bout de 2 jours car il dérange énormément et qu’il était en train de faire le Buzz (*réduction de la visibilité, “censure molle”) :

https://youtu.be/Thv_tmb8lwY

L esclavagisme en France seulement la traite négrière ?

larichesse empire carolingien& Les sources attestant de la véracité de cette traite des païens sont nombreuses, comme le dit l’historien Phillipe Scénac : « Quant à la question si chère à Charles Verlinden, le « bétail à visage humain », à savoir les esclaves et leur négoce, les sources arabes, grecques et latines les signalent partout, y compris les sources juives ». Charles Verlinden est un historien de référence concernant l’esclavage au moyen-âge en Europe, l’autre pointure dans le domaine, c’est Maurice Lombard : ses pairs disaient qu’il «était le plus doué, le plus brillant historien de notre génération, le seul qui fût incontestablement de la classe d’un Marc Bloch » (Fernand Braudel). Son livre “Espace et réseaux du haut moyen-âge” vient compléter le travail de Verlinden. Mais bien que cette traite est évidente pour tous les historiens, elle n’est pas enseignée à l’éducation nationale, ni dans les études primaires, ni dans les études secondaires « Dans les ouvrages spécialisés destinés aux étudiants universitaires […] il n’y a rien, même pas une note marginale en bas de page, pour faire savoir au lecteur qu’en fait, l’esclavage et la traite d’esclaves européens se pratiquaient aussi en Europe où des européens vendaient d’autres européens » (Rosa Amelia Plumelle-Uribe)

C’est l’empire chrétien dans son ensemble qui a mis en place cette traite des esclaves païens, et ce afin de s’enrichir et de forcer les européens à se convertir au christianisme : Si les païens refusaient la conversion, soit on les déportait dans les camps de travaux forcés de l’empire chrétien, soit on les revendait au riche empire musulman. Pour un paysan, devenir chrétien signifiait également devenir un serf, une sorte de demi-esclave puisqu’il perdait de nombreux droits comme la propriété et la libre circulation. Les gaulois réfractaires à la conversion et au servage qui l’accompagnait, s’ils étaient des hommes, étaient généralement déportés dans les camps de travail ; si c’était des femmes et des enfants, ils étaient revendus comme marchandise, le plus souvent sexuelle, à l’empire musulman. Les esclaves transitaient par des maisons de force comme celles de Verdun et Narbonne, où les jeunes garçons étaient castrés et transformés en eunuques.

« En l’an 800, Verdun voyait affluer dans ses maisons de force de longues files [chiourmes] d’esclaves razziés aux confins germano-slaves, elle s’y joignaient aux esclaves celtes et anglo-saxons les marchands de Verdun les transformaient en eunuques, puis allaient les vendre sur les marchés de l’émirat de Cordoue, réalisant par ce trafic d’immense bénéfices » Maurice Lombard, Historien spécialiste de l’Islam médiéval

richesse empire carolingien : L’empire chrétien était divisé en deux grands ensembles : L’empire carolingien, dont Charlemagne était le souverain phare, et les royaumes chrétiens de grande Bretagne, dont le roi Hoffa de Mercie était le souverain phare, équivalent de Charlemagne. Le véritable nom de Charlemagne était Carolus Magnus, il était de culture romaine et de langue latine, il fut nommé empereur romain par le Pape de l’église de Rome en 800. Les romains n’avaient plus possédé d’empereur depuis 486, année où Clovis (dont le vrai nom est Hlodowig) avait défait la première version de l’empire romain bien connue, issu de Jules César. Ce dernier empereur avait déjà mis en esclavage 1 Million de gaulois aux suite de la guerre des gaules, l’empire romain a toujours été un empire esclavagiste, et aux VIIIe et IXe siècle, le fait qu’il soit devenu chrétien n’a rien changé à cela.

esclavagisme en France

le debut de l esclavagisme en France

la Demie-Vérité Des inquisiteurs : barbaresque esclave blanc

La traite des esclaves blancs par les barbaresques remonte au XVIe siècle et n’est pas comparable à cette véritable industrie de la marchandise humaine que fut la traite à l’époque carolingienne. Des pirates maghrébins originaires de barbarie en Afrique du Nord raflaient des esclaves blancs sur les côtes européennes de la méditerranée, cette traite barbaresque d’esclaves blancs a été médiatisée sous le nom de “la traite oubliée des esclaves blancs” dans des magazines et sur des chaînes youtube.

La présenter comme cela tout en omettant latraite carolingienne,c’est en faire un véritable leurre qui permet d’occulter la véritable traite des blancs : celle réalisée par l’empire chrétien du moyen-âge. En effet, on nous vend la traite barbaresque comme “la traite cachée”, et les médias qui relaient cette traite se présentent comme des révélateurs de vérité mus par la vertu, mais en réalité, tout en dénonçant les barbaresques, ils omettent volontairement la plus grosse et la plus sourcée des traites de l’histoire européenne : La traite des païens réalisée par l’empire islamo-chrétien. Citons par exemple le média ” TV liberté “, son nom est lui-même un leurre puisqu’il s’agit en réalité d’un média catholique, comme si la liberté avait été défendue par l’église lorsqu’elle était au pouvoir, en réalité l’église a toujours mis en œuvre toutes les forces contraire à la liberté, l’église romaine n’a d’ailleurs jamais caché dans ses discours son mépris et sa défiance envers la liberté. Bref, TV liberté a relayé cette traite barbaresque, et cela comme s’ils avaient sorti ” l’ultime dossier caché ” en histoire, de manière à ce que tous leurs auditeurs pensent être enfin renseignés sur la traite des blancs, tout en occultant sciemment la véritable traite des blancs. De cette façon ils ont trompé leurs auditeurs, mais si seulement il n’y avait que TV liberté…

Le problème c’est que tous les médias alternatifs pratiquent la même politique à quelques nuances prêtes, on retrouve derrière eux, toujours la même influence chrétienne. En effet, cette manipulation de TV liberté est généralisée et s’explique très simplement : Les coupables de la traite barbaresque sont des musulmans maghrébins et les victimes sont des chrétiens, alors que les coupables de la traite carolingienne sont judéo-islamo-chrétiens, les victimes sont des gaulois* et tous les européens non-chrétiens, les “païens” comme les appellent avec mépris les chrétiens. *(au moyen-âge la France n’existe pas encore, on parle de la Gaule)

Evidemment il n’y avait pas que des gaulois et les plus touchés furent les germains, les anglo-saxons et les slaves ; étrangement les blonds aux yeux bleus, accusés indirectement et subliminalement de crime contre l’humanité et de racisme par la culture et l’éducation moderne, ont en réalité été les première victimes de choix de l’esclavage !

Un esclavage dont le facteur discriminatoire n’était pas la couleur de peau, mais la religion.C’est là que se situe la cause de l’occultation de la traite des blancs : c’est l’église chrétienne et la religion islamique, sa sœur voilée, qui sont les premiers responsables. L’occultation de ces informations capitales sur notre passé, est une énième preuve de l’omniprésence et de la puissance du lobby chrétien et de son partenaire islamique, aussi bien dans les institutions historiques et archéologiques, que dans les médias, qu’ils soient main Stream ou alternatifs.

Le Vrai début de l esclavage en Terre Gauloise

barbaresque esclave blanc

Vrai début esclavage en terre gauloise

Ce qui s’est passé en occident à partir du VIIIe siècle est simple à comprendre : L’empire chrétien s’est lancé à la conquête de l’Europe en convertissant les peuples par la force et en déportant les récalcitrants à la christianisation dans les camps de concentration ou dans l’empire musulman pour y être revendus le plus souvent comme esclaves.

Le moteur de l’ascension chrétiennefut l’argent d’origine musulmane : Le dinar en Or fut créé par le calife Abd Al-Malik en 696, cette masse monétaire fut progressivement ré injectée dans l’empire chrétien en échange d’esclaves païens (les réfractaires à la conversion chrétienne) que les riches musulmans achetaient à prix d’or. Cette entente entre les deux religions monothéistes était assez naturelle, car sur la plan théologique, ce sont deux religions sœurs, bien qu’aujourd’hui on nous les présente comme deux religions concurrentes, mais ce n’est qu’une stratégie pour obtenir la conversion au christianisme de tous les opposants à l’islamisation de l’occident.(richesse empire carolingien)

Il n’y a rien de surprenant quant on lis la Bible et le Coran, ces deux religions sont clairement alliés contre les religions traditionnelles les religions “païennes”, “les associateurs” (dans le coran). L’esclavage est permis dans l’Islam (https://www.youtube.com/watch?v=y41PaMDtkC0), tout comme il est “conseillé” de tuer « les associateurs » (les polythéistes) qui refusent de se soumettre à Allah, et ce dès la deuxième sourate nommée « la vache ».

Le christianisme considère les païens comme une espèce inférieure. Par contre les chrétiens, les juifs et les musulmans se respectent mutuellement, ils se nomment « les gens du livre », et ils reconnaissent leurs prophètes respectifs, qui descendent tous d’Abraham, et surtout ils ont le même dogme du dieu unique. En arabe « la ilaha illa allah » signifie « il n’y a de dieu que dieu », c’est la devise partagée par les 3 religions monothéistes, elle signifie le rejet des autres dieux, c’est-à-dire des autres religions.

Cette intolérance aux autres religions, la mission de convertir le monde par la force s’il le faut, et la supériorité conférée aux monothéistes par leurs textes religieux, c’est ce qui a provoquée la mise en esclavage des peuples libres, les peuples païens. Par définition, tous les peuples sont païens à l’origine puisque les religions monothéistes apparaissent comme des religions nouvelles qui imposent leur pensée et leur modèle de société, un modèle de société financiarisée qui permet la monétarisation à outrance et l’usure. Le prêt avec intérêt est en effet permis aux juifs qui viennent en effet compléter le trio abrahamique monothéiste. (richesse empire carolingien) Les religions païennes elles, empêchaient la corruption de la société par la finance en interdisant aux propriétaires d’or d’en faire de la monnaie, la religion voulait que les détenteurs d’or s’enterre avec lors de leur mort ou qu’ils l’utilise pour orner les temples dédiés aux dieux ; des temples qui seront pillées par les monothéistes, soit disant pour des raisons religieuses, parce-qu’ils étaient “païens” et donc mauvais… (richesse empire carolingien)

Le monothéisme apparaît pour briser un modèle de société basé sur la vertu et pour imposer la financiarisation. C’est le Dinar Or qui va financiariser le monde et permettre de renverser toutes les sociétés traditionnelles. Cette monnaie va corrompre certaines élites occidentales, et permettre la montée en puissance du monde chrétien, plus financier que le monde païen et théologiquement lié aux religions judéo-arabes qui permettent l’esclavage et l’usure…(richesse empire carolingien)

✅Voir le film documentaire « Esclaves Vikings contre Dinars » :

https://youtu.be/Thv_tmb8lwY

Quelle est l ‘origine de la richesse empire carolingien ?

esclavage

origine richesse empire carolingien

La richesse empire carolingien : Les carolingiens s’enrichir de la même manière que le roi chrétien Offa de Mercie, leur allié. La pièce de monnaie en or exposée ci-dessus est celle du roi chrétien Offa de Mercie, souverain principal de Grande bretagne, allié et partenaire commercial de l’empire islamique dans la traite des esclaves. C’est pourquoi Offa frappa une monnaie Or qui copie le Dinar sur laquelle il fit inscrire en arabe « la ilaha illa allah » qui signifie « il n’y a de dieu que dieu ».

Cette pièce est une preuve archéologique de l’alliance commerciale et financière arabo-chrétienne, une alliance honteuse puisque le principal article d’exportation que l’occident chrétien échangeait contre des dinars en or (refondu pour l’occasion par Hoffa pour en faire sa propre monnaie or) était des esclaves européens.

C’est pourquoi les moines historiens chrétiens ont occulté cette traite dans leur version de l’histoire de l’occident, un version qui fait officieusement toujours autorité aujourd’hui ! Pourtant depuis la laïcité de 1905, cela ne devrait plus être le cas, malheureusement l’église chrétienne est encore très influente dans nos institutions laïques. Sinon comment expliquer le cas de “l’historien” Henri Pirenne, qui a érigé sans aucune preuve le dogme selon lequel il n’y avait aucun commerce entre l’empire chrétien et l’empire musulman lors de la période carolingienne, alors que toutes les preuves archéologiques et les textes historiques, notamment musulmans et juifs, disent tout le contraire ! La seule raison possible est que les historiens qui font autorité sont sous influence chrétienne, comme si la loi de 1905 n’avait pas été effective.

« les marchands voyagent d’occident en orient, ils parlent toutes les langues, ils apportent d’occident des eunuques, des esclaves femelles, des garçons…»  Ibn Khordadbeh historien et géographe musulman [le livre des routes]

Coté carolingien, s’ils n’ont pas fondu les dinars pour en faire leur propre monnaie or, leur caisse était rempli de la monnaie arabe avec laquelle ils achetaient à Byzance de nombreux produits d’importation, notamment les produits nécessaires à la réalisation de la messe chrétienne. L’or avait disparu d’occident, et puis à l’arrivée des carolingiens, le métal précieux se met à nouveau à affluer en Europe, mais d’où provenait cet or ? richesse empire carolingien

:« Le travail de l’or se développe dans l’empire carolingien : c’est avec de l’or arabe qu’était décorée la chasse de saint vaast »Maurice Lombard

En effet l’occident était peu monétarisé et vidé d’or durant la période mérovingienne, le retour de l’or et de la monétarisation revient avec l’ascension carolingienne :

« Mais d’où l’Europe barbare, vidée d’or ou presque au VIIe siècle, tire-t-elle à partir du IXe, l’or avec lequel elle achète à Byzance ses précieuses marchandises ? » Maurice Lombard.

«Comment s’établit la balance commercial entre le monde musulman et le monde européen ? Les principaux articles de commerce que les pays musulmans demandent à l’Europe chrétienne sont les esclaves » Maurice Lombard.

La “renaissance carolingienne”, entièrement liée à l’essor économique de cette dynastie, cache des dessous inacceptables.

humain a vendre : Fondement de L Empire Ancien et de nos jours

richesse empire carolingien

humain a vendre : fondement de l empire ancien

L’occident “barbare” (c’est-à-dire non romain et pas très chrétien) des mérovingiens était dé financiarisé, mais c’était un choix éthique et religieux, on sait que les mérovingiens n’étaient pas très chrétiens, ils étaient odiniques, c’est-à-dire de la religion païenne des européens du temps pré-chrétien, dont les Vikings furent les défenseurs. Leur mésentente avec l’église romaine (les mérovingiens n’ont jamais été sacré par Rome et méprisaient leurs conciles) et leur refus de prendre part à la montée en puissance de l’empire chrétien, c’est ce qui a causé leur perte et l’arrivée au pouvoir des carolingiens, qui eux étaient sponsorisés par Rome et par la finance musulmane.

L’or et l’argent revient en occident par le commerce islamo-chrétien des esclaves (vikings) blancs contre dinar. Le dinar à l’époque, c’est l’équivalent du dollar actuel, les carolingiens en abuseront pour les importations et leurs trésors personnels. On assiste à la re-financiarisation de l’occident, au retour du servage en Europe et au retour de l’esclavage contre les insoumis, c’est le système romain qui reprend le pouvoir. C’est une économie mondialiste peu fréquentable qui a pris son essor.

Le prix d’un esclave était généralement de 80 Dinars. Les esclaves étaient fournis par l’armée carolingienne aux marchands radhanites. Ces derniers avaient immigré spécialement de Bagdad avec la bénédiction des carolingiens, et notamment de Pépin le Bref qui leur donnera la ville de Narbonne et sa région comme lieu d’habitation principal. Les radhanites, dont on dit qu’ils sont juifs, suivaient les militaires chrétiens carolingiens qui razziaient des païens dans le Nord-Est de l’Europe (Allemagne et pays slaves) puis acheminaient les esclaves par la Meuse jusqu’à Verdun (grande centre de castration des esclaves), puis par la Saône et le Rhône jusqu’à Narbonne. De là les esclaves étaient soit acheminés vers le levant musulman, soit vers l’émirat de Cordoue, où les marchands vendaient les esclaves. Les plus chers étaient les Eunuques, généralement des jeunes garçons castrés ou châtrés (emasculation totale du pénis et du scrotum), et les belles femmes blondes, très prisées en pays musulmans. richesse empire carolingien

Le roi Offa quand à lui razziait des païens en Ecosse et en Irlande, puis envoyait la marchandise humaine au port de Dorestad aux  pays-bas, ce port était la propriété personnelle de Charlemagne, de Dorestad les esclaves anglo-saxons rejoignaient les autres à Verdun par la Meuse. Dorestad présentait en effet l’avantage de relier la mer du Nord au Rhin et à la Meuse.

«  l’acte de vente d’un esclave devait mentionner jusqu’au moindre détail les défauts physique de la malheureuse victime, exactement comme s’il s’agissait d’une bête en somme. Les femmes blondes au teint claire -appelées Francia- étaient très prisées » Alexandre Skirda, Historien

Pour ces articles très recherchées, les marchandises sexuelles, les femmes et les eunuques qui étaient destinés à la garde des harems le prix pouvait largement dépasser les 100 dinars.

« Ce « cheptel parlant » était une marchandise très recherchée valant en moyenne moins qu’un bon cheval et plus qu’un mulet à l’achat, mais à la revente selon qu’il s’agissait soit d’une fille ou surtout d’un eunuque, l’esclave pouvait atteindre un prix considérable à l’arrivée en pays musulman »  Alexandre Skirda, Historien

✅Voir le film documentaire « Esclaves Vikings contre Dinars » :

https://youtu.be/Thv_tmb8lwY

l Essor de l Empire Ottoman et de l Empire Musulman

Bien avant l’empire ottoman, l’empire Islamique originel fut bien plus riche, et restera comme l’empire le plus riche en Or de l’histoire islamique et probablement même de l’histoire mondiale.  En effet l’empire musulman du VIIIe siècle était le plus riche au monde, il détenait environ les ¾ de l’or mondial !

Mais comment ont-ils fait pour réussir à ce point “dans les affaires” ? En réalité c’est très simple, l’astuce c’est qu’il ne s’agit pas d’affaires mais seulement de pillages.L’empire musulman est né du pillage des civilisations moyen-orientales et surtout asiatiques (essentiellement l’Inde),car ces civilisations pacifiques et non armées possédaient les ¾ de l’or du monde, l origine richesse empire carolingien.

« Les pays conquis par les Musulmans dans leur première et rapide poussée sont ceux où s’est accumulé l’or du monde […] le premier effet de la conquête sera de rendre à la circulation monétaire de grandes quantités d’or qui étaient jusqu’ici restées thésaurisés » Maurice Lombard

La raison de la richesse en or des sociétés indous est tout aussi simple, ils possédaient cette or sous forme thésaurisée, c’est à dire qu’ils utilisaient l’or pour construire des temples, pour orner les temples et jamais en tant que monnaie, ainsi l’or ne circulait pas. La raison de cette spécificité est religieuse, la religion indou comme la plupart des religions païennes vise à instaurer une société vertueuse et pacifique en n’instaurant pas une société financière et donc en interdisant la monétarisation de l’or, notamment à travers des dogmes religieux qui obligent l’or à être « consacré aux dieux ».

La religion islamique, belliqueuse à l’égard des religions païennes, cachait la secrète intention de venir piller ces civilisations, très rapidement, c’est ce que firent les musulmans. Puis ils firent fondre cet or pour en faire de la monnaie, c’est la création du Dinar en 696 par le calife Abd Al-Malik. C’est ainsi qu’ils deviennent l’empire le plus riche au monde, ils avaient tellement d’or qu’ils ne savaient plus quoi en faire, de là vient le célèbre conte de “la caverne d’Ali Baba”… (et la richesse empire carolingien)

Même si les hommes musulmans n’ont pas le droit de porter des bijoux en or sur eux, ce n’est absolument pas une défiance envers la monnaie, au contraire c’est plutôt pour le monétariser au maximum : Les musulmans possédaient des dinars en or, c’était l’objectif de l’empire que de monétariser au maximum. Les mœurs musulmanes vis à vis de l’argent transparaissent dans la définition du paradis islamique : le croyant sera récompensé par de grande quantités d’or. En comparaison, dans la religion Odinique des mérovingiens et des Vikings, au paradis (le Valhalla), c’est un grand banquet chaleureux avec de la bière qui attends les adeptes, mais absolument rien de monétaire ou de matérialiste.

Au XVIe siècle, l’empire Ottoman de Soliman le magnifique fut lui aussi impliqué dans cette obscure trafic mais cette fois-ci, les chrétiens n’étaient pas impliqués, ce sont les fameux barbaresques qui firent la richesse de l’empire par la razzia et le commerce de l’article le plus cher et le plus enrichissant qui soit sur terre : l’humain. Qu’on se le dise tous les empires s’appuient sur le mal pour dominer, la grille de lecture des « Star Wars » originaux de Georges Lucas est extrêmement vraie..(richesse empire carolingien)

Les Oubliés de L histoire : Traite des blancs

Empire Ottoman esclavage

Traite des blancs paiens

-Au moyen-âge au VIIIe siècle et au début dans la première partie du IXe, la traite des esclaves blancs et surtout blonds (c’est le terme « Wendes » qui veut dire « blond » qui revient dans les textes parlant de la marchandise humaine) fait rage dans toute l’Europe occidental, comme nous l’avons dit c’est d’abord un moyen de menace pour l’empire chrétien qui déporte tous les païens récalcitrants à la conversion. C’est la grande bretagne et la gaule qui sont les premières à être touchées par la christianisation, les gaulois odiniques du VIIIe siècles sont des cibles, ceux qui résistent à l’empire chrétien carolingiens sont déportés.

« dans la seconde moitié du 8esiècle, on pouvait en plein cœur de la Gaule, perdre la liberté » Charles Verlinden, Historien, essor de la  richesse empire carolingien

Alors les païens gaulois se réfugient dans le Nord de l’Europe, à commencer par la Saxe, au Nord de la Germanie, puis ils partirent en Scandinavie suite à la colonisation de la Saxe entre 772 et 797 par Charlemagne, dont le vrai nom est Carolus Magnus, et qui n’était en réalité qu’un agent de l’église romaine et un fournisseur d’esclaves de l’empire musulman.

« Ils [Les Vikings] attribuaient aux ecclésiastiques la destruction de leurs idoles, et toutes les violences de Charlemagne, qui les avaient obligés les uns après les autres à se réfugier dans le nord. » « C’étaient des haines que quarante ou cinquante années n’avaient pu leur faire oublier » MONTESQUIEU .(richesse empire carolingien)

Une fois la saxe conquise, ce sont les pays slaves qui seront les cibles préférentielles des razzias carolingiennes, mais en Grande-Bretagne, le roi Offa et ses alter-ego razziaient à outrance en Irlande et en Ecosse. Les esclaves venaient tous du Nord de l’Europe et étaient tous acheminés à Dorestad aux Pays-Bas, une ville portuaire spécialement crée et édifiée pour la traite par les carolingiens. De Dorestad les marchands radhanites empruntaient la Meuse jusqu’à Verdun où ils transformaient les jeunes garçons en Eunuques, puis ils prenaient la Saône jusqu’à Lyon, de là ils empruntaient le Rhône jusqu’à Arles puis Narbonne, l’autre grande manufacture d’Eunuques qui desservaient à la fois le moyen-orient et le califat de Cordoue en Espagne..(richesse empire carolingien)

Cordoue était la principale destination, de là l’Espagne musulmane était alimentée et alimentait également l’Afrique du Nord, le moyen-orient et l’empire Byzantin dont Constantinople était le port d’arrivée. (richesse empire carolingien…)

La richesse empire carolingien provient des marchandises humaines : Les femmes et les enfants étaient la principale marchandise échangée contre des dinars, en effet les riches centres de consommations musulmans n’existaient pas en Europe. Si en Europe chrétienne il n’y avait pas de Harems, il y avait par contre des camps de travaux forcés, des camps de concentration en somme, c’est là que le clergé et la noblesse chrétienne utilisaient leurs hommes esclaves, qu’ils nommaient les coliberts. Les coliberts étaient des païens qui, toute leur vie, portaient un collier de fer autour du coup ; ils étaient condamnés aux travaux forcés jusqu’à la fin de leurs jours. Coli-bert veut dire Ours en collier ; ber veut dire ours dans l’ancienne langue goth (et encore aujourd’hui en langues anglo-saxonnes)

« Dans la région de Chartres, l’abbaye de coulomb exploitaient les colliberts comme du bétail » Mau Guignard

Telle est la peu reluisante origine cachée de la richesse empire carolingien.

Castration homme  : Verdun usine à enuques une légende ?

Traite des blancs

Castration homme Verdun Enuque esclave

richesse empire carolingien : C’était une véritable industrie de l’être humain ; celui-ci n’était pas seulement exploité, mais totalement humilié ; les animaux, eux-mêmes, n’étaient pas aussi mal traités. L’opération de castration ou pire de châtration était réalisée dans l’empire carolingien dans des centres qui lui étaient spécialement dédiés, principalement à Verdun, mais aussi à Narbonne. On faisait subir cette atroce opération à des enfants de 9 ans dans des conditions d’hygiène absolument abominables, l’opération très risqué, entraînait souvent la mort.

« on castrait des esclaves pour en faire des eunuques destinés à l’exportation vers l’Espagne musulmane et aussi à destination de l’orient musulman[…] quelques centres de castration spécialisés, dont les manufactures d’Eunuques installées à Verdun, ont fonctionné dans certains endroits de l’Europe » Rosa Amelia Plumelle-Uribe, traite des blancs, traite des noirs

« Verdun, était le grand entrepôt, le centre de rassemblement et de castration où beaucoup des esclaves étaient transformés en Eunuques, avant d’être envoyés en Espagne. » Maurice Lombard, Espaces et réseaux du moyen-âge .(richesse empire carolingien)

Lévi-Provençal nous éclaire sur la destinée de ces eunuques « ils étaient destinés à la garde des Harems, ils faisaient l’objet d’un commerce spécial de la part des marchands hébreux, qui avaient surtout en France, en particulier à Verdun, d’importantes manufactures d’Eunuques » richesse empire carolingien

Malek Chebel nous éclaire sur les circonstances de l’opération « au 9esiècle à Verdun, le centre de castration où les marchands d’esclaves font subir la terrible opération à des enfants slaves qu’ils vont ensuite revendre en Espagne musulmane à des prix extrêmement élevés, car aucun article humain n’est plus chère que l’eunuque. L’intervention chirurgicale, très délicate, est très risquée, elle entraîne souvent la mort du patient (…) le castrat est toujours un jeune enfant, beau de préférence » esclavage en terre d’Islam

Le tarif des enfants rendus Eunuques était très élevé, car il faut dire que l’opération était souvent mortelle. Il y avait d’ailleurs deux types d’Eunuques, celui qui avait encore son pénis, et celui qui en était démuni :

« Pour différencier le castrat de l’eunuque, il faut préciser que le premier subissait la castration blanche – ablation testiculaire- tandis que le second subissait la noire – l’émasculation totale du pénis et du scrotum » Les carolingiens étaient les fournisseurs du commerce des femmes et des enfants destinés aux Harems « Pour le monde musulman, les adolescents devaient être âgé entre 10 et 15 ans, les castrats étaient destinés à une carrière militaire ou administrative, et les eunuques aux Harems. Les survivants de l’opération, pour les castrats un sur 4 apparemment, peut-être un sur dix pour les eunuques car ils valaient dix fois plus cher » Alexandre Skirda, la traite des slaves richesse empire carolingien richesse empire carolingien

✅Voir le film documentaire « Esclaves Vikings contre Dinars » :

https://youtu.be/Thv_tmb8lwY

Quelles sont les raisons de l’ Invasion viking france ?

Castration homme Verdun Enuque esclave

Invasion viking france

La richesse empire carolingien c’est cette abominable traite des esclaves razziés dans le Nord de l’Europe qui provoquera le phénomène Viking.

Les historiens chrétiens, ou inféodés au lobby chrétiens comme c’est souvent le cas aujourd’hui, ont tout fait pour dissimuler les honteux faits sur lesquels reposent le pouvoir de l’empire qui imposa le christianisme. Ils ont alors complètement dénaturé le phénomène Viking jusqu’à en changer complètement le sens. Les Vikings étaient des justiciers odiniques, l’odinisme est la religion païenne combattue à mort par le monothéisme.

Ces résistants au servage et à la christianisation forcée, étaient au fil des années, toujours plus nombreux à s’être réfugiés dans le Nord de l’Europe, ce fut le cas de Hasting, le plus grand Viking de tous les temps, qui était en réalité gaulois ! Et c’est qui lui vaut ce traitement exécrable de la part des historiens, car il fait parti des faits qui démontrent que l’histoire officielle sur les Vikings ne tient pas la route.

.(richesse empire carolingien)

La France, ou plutôt la Gaule à l’époque, fut un pays qui devint Viking, la Scandinavie fut d’abord le lieu de refuge des païens avant de devenir le point de départ du phénomène Vikings, une contre attaque de tous les résistants du monde libre qui avaient fuit l’empire chrétien. Les historiens sous influence chrétienne veulent nous faire croire que les Vikings étaient des pillards, et des scandinaves exclusivement. Mais comment cette région sous peuplée qu’est la Scandinavie, put elle renverser tout un empire ? Comment des barbares, des voyous des pillards, selon les dires des moines, eurent pu développer des joyaux techniques : Leurs navires étaient exceptionnels, leurs épées « ulfberth » étaient en avance sur leur temps, le monde chrétien ne parviendra en effet à réaliser un acier de cette qualité qu’on XVIIIe siècle !

Comment expliqué que les Vikings reprirent à l’empire la moitié de l’Europe ? Comment expliquer qu’ils connaissant chaque recoin comme leur poche lors de leurs raids ? comment se fait-il qu’il n’y eut aucun révolte contre les occupants Vikings ? Comment expliquer la richesse de leur culture ? Est ce que les voyous produisent une culture rafinnée ? Est-ce qu’on se souviendrait de vulgaires pillards ? Pourquoi des pillards seraient-ils aussi populaires ? En réalité les Vikings étaient des héros libérateurs, des justiciers qui venaient libérer et occuper des régions où résidait déjà une résistance païenne prête à les accueillir et à leur faciliter la tâche (les fameux éclaireurs des Vikings étaient des gens du pays). Beaucoup de Vikings étaient des dissidents locaux qui avaient pris le maquis, ou qui des crypto-réfractaires qui avaient accepter la conversion en apparence (par peur de la déportation) mais qui étaient restés secrètement païens et qui attendaient le débarquement Vikings pour combattre à leurs côtés. Ces derniers avaient un rôle d’espions pour les Vikings. On ne peut expliquer la prise de Nantes autrement que par une opération d’infiltration Viking. En 843 Lorsque les Vikings débarquent devant la forteresse de Nantes, les portes s’ouvrent devant eux pour qu’ils puissent pénétrer dans la forteresse ! Seuls des gardes de la forteresse retournés ont pu réaliser pareille action.(.(richesse empire carolingien)

De la même manière les Vikings ont pris le Cotentin sans aucune bataille, les paysans étant de leur coté et l’armée carolingienne absente, trop occupée à protéger ses ports esclavagistes de Dorestad ou encore Quentovic et Rouen qui vinrent remplacer Dorestad pour la traite quand celui-ci fut détruit par les Vikings. C’est aussi parmi les dissidents à l’empire espions des Vikings qu’il faut chercher la raison de leur percée éclaire dans le Sud-Ouest, ils avaient des informateurs et des renforts qui arrivaient simultanément lors de leurs attaques : Les invasions Vikings étaient attendues par toute une partie de la population qui rejoignait les Vikings lors de leur débarquement. Au fil des années, la majorité des Vikings furent des locaux, des serfs chrétiens trop content de quitter leur pauvre condition et de retrouver la Tradition de liberté de leurs ancêtres odiniques.

 Quel était le Pays Viking ?

Invasion viking france

Quel était le pays Viking

C’est dans la lutte contre l’esclavage et contre le servage réservé aux paysans de l’empire qui soumettait la population au dieu unique du christianisme ( richesse empire carolingien), que l’on trouve la véritable origine du phénomène Viking. A ce titre les Vikings étaient de différentes nationalités, mais ils étaient unis par la religion de la liberté : l’odinisme, et par leurs idéaux communs d’émancipation et d’égalité entre les hommes, ils se battaient pour les dieux qui incarnaient ces valeurs. Le dieu le plus populaire chez les Vikings étaient Thor, le fils d’Odin… Thor incarne la justice, c’est le justicier qui punit les géants (les injustes) (richesse empire carolingien)

Les Vikings ont marqué de leur passage les terres qu’ils ont libérés en France en créant de nombreuses villes et village dédiées à Thor. C’est dans le nom de ces communes que l’on retrouve le nom de Thor. Près du village de Trancault ou naquit le Viking gaulois Hasting se trouve la ville de Thorigny, près de Sens en Bourgogne. Thor-Igny signifie “la foudre de Thor” ou “le feu de Thor”. Thor possède en effet un marteau capable de provoquer la foudre. Après une recherche que nous ne prétendons pas être terminée, nous avons retrouvé 150 noms de communes dédiées à Thor en France ! Nous n’avons pas compté les lieux dits, mais avec ces derniers on dépasserait largement le millier !.(richesse empire carolingien)

La gaule était un pays peuplé d’irréductibles gaulois qui furent nombreux à devenir des Vikings. Les régions où les traces des Vikings sont les plus courantes sont par ordre d’importance : La Normandie, la bourgogne et la champagne, le pays basque, la région du Mans et la Mayenne, la Bretagne continentale, toute la côte ouest atlantique, la picardie, le Nord et enfin le massif central et l’Isère.

Comme le dit Montesquieu, les résistants odiniques (les païens) ont du migrer toujours plus vers le Nord pour réchapper à l’armée chrétienne carolingienne et aux mesures liberticides imposées par ces derniers. Le premier lieu de résistance fut d’abord la Saxe, puis enfin le Danemark et la Norvège. De nombreux résistants Gaulois avaient rejoint la Saxe et la Danemark, ce fut le cas d’Hasting, le natif de Gaule faisait parti de ces jeunes hommes intrépides, fidèles aux dieux de leurs ancêtres, qui prenaient tous les risque pour rejoindre les terres libres du Nord. Les serfs fugitifs comme Hasting risquaient la peine capitale : la mort ou la déportation. Devenir un Viking ou mourir, tel était la devise de ces hommes qui devinrent des Vikings..(richesse empire carolingien)

.(richesse empire carolingien)

Et puis il y avait ceux qui étaient restés en gaule, dans la gueule de l’empire, mais qui attendaient et préparaient patiemment l’arrivée des Vikings. Certains étaient dans le maquis et ont rejoint le camp Viking à leur débarquement, d’autres étaient devenu chrétiens pour éviter le pire, mais avaient garder le cœur odinique et le gout de la liberté, c’est eux qui espionnaient pour les Vikings, c’est eux qui étaient les infiltrés Vikings dans la forteresse de Nantes, et qui ont ouvert les portes à l’armée de Ragnar Lodbrok.

Les vikings histoire et civilisation Sans Censure

Pays Viking

Viking histoire civilisation

La vraie histoire Viking, c’est l’histoire d’une génération de héros, des hommes qui vouaient un culte à la justice et à la vérité, des hommes qui ne toléraient pas la servitude, des hommes qui ne toléraient pas que l’on traite ainsi les femmes et les enfants. Des hommes qui ont dit NON ! et dont le slogan était : “la liberté ou la mort, devenir un Viking ou mourir”. Les Vikings étaient des justes, de véritables chevaliers qui, partis de presque rien, sont parvenus à renverser deux empires, les deux géants de la traite des esclaves : L’empire chrétien et l’empire musulman. Thor est le dieu qui combat les géants à l’aide du marteau de justice “Miölnir”, lié à l’arbre de Justice “Irminsul”. Thor est le dieu justicier, c’est le redresseur de tort. Les Vikings étaient des redresseurs de Thor !.(richesse empire carolingien)

Avoir tort, c’est avoir Thor aux fesses ! Les Vikings sont parti de rien sur le plan matériel, mais pas sur le plan moral, intellectuel et spirituelle sur lequel ils disposaient d’une grande richesse : la Tradition odinique, celle des vrais druides philosophes, c’est la religion émancipatrice des justes, c’est la religion de la liberté, celle des assemblées démocratiques sacralisées par l’arbre sacré Irminsul que l’ignoble Charlemagne était venu coupé jusqu’en Saxe en 772. C’est cette religion odinique qui leur a donné le courage de combattre les empires géants, qui leur a donné la foi dans la justice, la foi dans la juste cause qu’ils défendaient. Cette religion primordiale était celle des gaulois et tous les celtes d’Europe. Elle était garante d’une société pure et non corrompue par l’argent et l’or, c’est pourquoi le rôle des religions monothéistes a été d’éradiquer cette Tradition païenne, afin de faire la place libre pour la finance, pour les dinars en or et tout le commerce indigne qui en a découlé.

Contre richesse empire carolingien, oui il a existé une religion qui protégeait le peuple de l’esclavage, une Tradition de philosophes qui avaient inclus les dieux et les déesses, et ce afin de sacraliser par la puissance de la foi religieuse les valeurs de justice, de liberté et d’égalité en droits entre les hommes. Une religion qui poussait les gaulois à s’enterrer avec leur or et leur argent, à orner leurs temples d’or, car l’or étaient tabou et devaient être consacré aux dieux, tout cela pour empêcher la financiarisation et tous les abus qui en découlent. Les religions monothéistes arriveront pour faire sauter ce tabou.

Et oui, les religions nouvelles, les religions du désert, sont venus pour faire de la place aux dinars en or, elles sont venus pour abolir la société noble et mettre en place une société vile et financiarisée. C’est la triste vérité, les religions monothéistes sont des chutes morales et spirituelles pour l’humanité, elles sont les religions qui ont fini par donner naissance à notre société  actuelle : Si aujourd’hui tout est basé sur l’argent, c’est une ploutocratie, c’est à cause des religions monothéistes qui ont permit la mise en place de cette société financière puis capitaliste, qui exploite aujourd’hui encore une partie de l’humanité dans les pays du tiers monde, et qui épuise jours après jours toutes les ressources de notre planète jusqu’à provoquer des déséquilibres grave entraînant tous les dérèglements climatiques récents. Bien que les esclaves ont été remplacés par des machines, notre société arrive quand même à générer de la souffrance et à épuiser les ressources de la planète, parce que tout son modèle repose sur l’exploitation et le profit éternel, le sacro-saint PIB, vient du sacro-saint dieu unique qui a normalisé l’argent et l’usure. Après avoir éradiqué toute la Tradition par l’Inquisition chrétienne, notre société ne possède aujourd’hui plus aucune philosophie, plus aucune sagesse. C’est parce-que notre société trouve ses racines dans le monothéisme abrahamique qu’elle est si vide spirituellement.

Et c’est pour maintenir ce modèle de coercition capitaliste que ces religions monothéistes sont actuellement promues par le système. Parce-que les intellectuels du système savent que si les religions traditionnelles reviennent, en l’occurrence l’odinisme, la religion des druides philosophes, elles présenteront une véritable alternative, et surtout elles montreront au peuple une autre vision du monde, une autre façon de regarder la vie. C’est dans la beauté de cette vision de la vie, que les Vikings ont puisé tout le courage nécessaire à la réalisation de leurs défis et de leurs exploits.

L’esprit, l’idée est à la base de tout, dans une société, c’est la religion qui occupe cette espace, et qui est à la racine de tout. L’oppression capitaliste n’a pu s’opérer que par étape, et la première fut la destruction des religions traditionnelles qui étaient des garde fou contre la financiarisation et l’exploitation de l’humain, cette destruction s’est opérée par la mise en esclavage des païens, par l’alliance religieuse à but commercial et lucratif que fut l’alliance entre l’empire musulman et l’empire chrétien esclavagiste, puis plus tard par l’Inquisition. Aujourd’hui la vérité revient, alors que la société de consommation s’essouffle,  voilà pourquoi aujourd’hui, l’oppression du système totalitaire marchand et financier moderne a besoin des religions monothéistes pour se protéger contre un retour à la Tradition. Or les Vikings, sont l’incarnation même de cette Tradition, et ils suscitent en beaucoup d’entre nous la flamme inextinguible des idéaux de vérité, de justice et de courage nécessaires à la bonne évolution d’une société.

✅Voir le film documentaire « Esclaves Vikings contre Dinars » :

https://youtu.be/Thv_tmb8lwY

📌 Sources historiques richesse empire carolingien : ESCLAVES VIKINGS :

Maurice Lombard, Historien (Espaces et réseaux du haut moyen-âge)

Charles Verlinden, Historien (L’esclavage dans l’Europe Médiévale)

 

Malek Chebel, Docteur et Historien

Ibn Khordadbeh,  Historien

Ibrahim al Qarawi, Historien

 

Alexandre Skirda, Historien (La traite des Slaves)

Phillipe Scénac, Historien

 

Edouard Perroy, Historien – résistant seconde guerre mondial

Georges Fradier, journaliste écrivain

Evariste Lévi-Provençal, Historien

Rosa-Amelia Plumelle uribe, activiste noire anti-esclavage (Traite des blancs, traite des noirs)

Bernard Blumenkranz,  Historien

Pierre Riché, Historien

 

🟢 Oleg de Normandie, pour la Justice et la Vérité 🟢

✅ pour cela vous pouvez rejoindre le groupe facebookPagans communauté

📍https://www.facebook.com/groups/1919831921626055/.

✅ Enfin, pour vous tenir au courant, merci de suivre la page facebookL’esprit viking:

📍https://www.facebook.com/espritviking

✅ et la chaîne youtubePagans TV:

📍https://www.youtube.com/channel/UCFcKiUrYezu0tEJfb86ixZQ

Laisser un commentaire